Théâtre Mansart / CROUS de DIJON

Un Lys, Rouge, Rouge, Noir

Cirque Danse Médias / Présentation d’une étape de travail pour les professionnels exclusivement lundi 10 décembre - heure à définir

Au travers d’un conte dystopique, les fantasmes entremêlés d’un homme face la réalité du déchirement de son couple. L’inspiration de ce solo puise sa source au croisement d’une recherche en psychologie sociale et d’une forme géométrique. Le « Triangle de Karpman » si l’on peut le mettre en forme prendrait celle du nœud de trèfle, ou nœud de mœbius. Ceci car il comporte comme le triangle, trois parties distinctes. Un Triangle infernal et infini qui pourrait détruire la relation. Métaphore de ce triangle, mis en espace pour servir le propos de la pièce, ce solo se penche sur le rôle que chaque individu peut prendre au sein de son couple, jusqu’à le déchirer, le faire disparaître. Qui n’a jamais senti les rôles s’inverser au sein de son propre couple ? Jusqu’à quelle proportion pouvons-nous nous soumettre ou encore tenter de « sauver » l’autre que nous savons en danger ? Comment se défaire de cette emprise maladive de laquelle il est si difficile de sortir ? C’est en ce sens que je souhaite au cours de cette pièce prendre chaque partie de ce triangle et en explorer les recoins. Chaque pointe de celui-ci, que ce soit le « persécuteur », le « sauveur » ou la « victime » est à prendre en compte.
Au plateau et mise en scène Marc Brillant, regard chorégraphique Serge Ambert, création vidéo Elodie Parachini, création musicale Benoit Kalka, création lumière et régie générale Amélie Verjat, administration Stéphane Delvalée.
Production Le Quatrième Corollaire Avec le soutien de la Région Bourgogne Franche-Comté, du Conseil départemental de l’Yonne et de la Ville d’Auxerre.