Théâtre Mansart / CROUS BFC

ELVIS SOCIAL CLUB

Rock’n’roll et démultipliés. Ils sont une série d’Elvis. Apparemment semblables, apparemment interchangeables. Comme autant d’idoles, ils brillent et se reflètent à l’infini agitant mécaniquement le bras pour attirer la fortune. Dans ce jeu de miroirs narcissiques, ces Elvis sont passionnés par eux-mêmes, repliés, grisés par l’ivresse de soi. Travestis, dupliqués et remplaçables. Et si les Elvis se déclinaient : en glissant vers le sujet singulier, en devenant quelqu’un, en étant celui qui met en place un regard sur le monde extérieur, celui qui entre en relation avec ce qui l’entoure, celui qui fait exister son propre récit. C’est ce glissement que se propose de mettre en œuvre l’atelier : aller du stéréotype clinquant vers la singularité sincère à travers la figure mythique d’Elvis. Il ne s’agit pas d’interpréter, il s’agit d’inventer. C’est là le parcours de l’atelier, c’est la créativité du corps, du mouvement, du verbe et de l’échange. Il ne s’agit pas de devenir une personnalité, d’être dans la mise en scène de l’ego. L’enjeu est au contraire relationnel : il s’agit de se décentrer pour se lier aux autres, au monde, au sens. Au cœur d’un collectif. Reliés et singuliers.

Cet atelier bénéficiera d’un accompagnement de Frédéric Cellé sous forme de stage.

+ d'informations et réservations Théâtre Universitaire de DIJON

au 03 80 38 22 23
et tudijon@gmail.com


photo © TUD